LA FORMATION

L’étude se fait à partir des lésions traumatiques qui sont faciles à retrouver, à corriger et aussi à reproduire expérimentalement, ce qui favorise beaucoup l’apprentissage de la technique. Les traumatismes s’inscrivent surtout dans les muscles, qui sont classés selon leurs origines embryologiques et étudiés avec leurs manifestations articulaires, dermiques ou viscérales. Les lésions inscrites dans les circuits nerveux sont ensuite abordées avec des corrections similaires. Les agressions infectieuses, toxiques ou obstructives sont étudiées lors des perfectionnements avec les lésions de toxines et émotionnelles, ainsi que le lésions produites, existentielles ou relationnelles. Un très grand chapitre est consacré aux étiologies inscrites au niveau du terrain.


PROGRAMME DE L’ENSEIGNEMENT

Niveau 1 : Formation de base

Stages A, B et C sur 6 jours soit 45 heures (moitié théorie, moitié pratique) répartis en 3 x 2 jours ou 2 x 3 jours. Chacun des 3 stages est suivi d’une journée de pratique.

Contenu :

– A : muscles du rachis

– B : contrôle des muscles périphériques avec correspondance viscérale

– C : contrôle du système nerveux

Un Stage d’Application Pratique de la méthode clôture le niveau :

– SAP/A : il reprend la théorie des stages A, B et C selon un plan de traitement avec pratique de soins sur patient.

Possibilité de présenter le certificat de compétence de niveau 1.


 

Niveau 2 : Perfectionnement

Stages NP1, NP2, NP3 sur 6 jours répartis en 3 x 2 jours, ils complètent la formation. Chacun des 3 stages est suivi d’une journée de pratique.

Contenu :

– NP1 : contrôle des étiologies infectieuses, toxiques, traumatiques, obstructives, vibratoires et émotionnelles

selon leur niveau phylogénétique d’inscription.

– NP2 : Les lésions produites – l’individualité

– NP3 : Le terrain

Un Stage d’Application Pratique de la méthode clôture le niveau :

– SAP/B : il reprend les stages NP1, NP2 et NP3 et permet de se présenter au certificat de compétence de niveau 2.


 

Niveau 3 : Extensions

Stages de 2 jours suivis d’une journée de pratique.

Contenu :

– E1 : contrôle des étiologies rares et des mécanismes de protection.

– E2 : les lésions transpersonnelles, le tissus conjonctif, les cellules germinatives.

– E3 : Mécanismes de protection par déplacement de force – Les autres mécanismes de protection – Les lésions psycho-immunologiques : le ressenti – les lésions de petites enfance – Les lésions par réactivation du passé familial.


 

Les journées de pratique

Elles sont organisées à l’échelon local par des enseignants qui partagent leur savoir-faire et intègrent la théorie dans une pratique de soins. Elles se font, entre les stages A, B et C, NP1, NP2 et NP3, E1, E2, et E3 et préparent également aux certificats de compétence.